Sensual City Studio

Le village global est un support pour que chaque nation puisse s’exprimer sur une base identique, et se mettre en valeur, dans le respect du principe d’égalité entre les pays. Ce n’est pas la surface des pavillons qui importe le plus mais l’intérêt et la richesse du contenu de leurs présentations. [ + ]

Le village global est un support pour que chaque nation puisse s’exprimer sur une base identique, et se mettre en valeur, dans le respect du principe d’égalité entre les pays.
Ce n’est pas la surface des pavillons qui importe le plus mais l’intérêt et la richesse du contenu de leurs présentations.
En abolissant les architectures des pavillons nationaux comme autant de petits bâtiments créant chacun une discontinuité et des files d’attente, l’exposition du monde sous un même toit permet à chacun une déambulation à son propre rythme qui n’a ni limite ni rupture.
Les espaces modulaires qui accueillent chaque pays se prolongent à l’extérieur du module, s’associent entre voisins, se grandissent pour certains événements avec des extensions temporaires. Il s’agit de préfigurer la ville équitable, changeante, ouverte et généreuse.

[ - ]

« Au cœur des territoires s’ouvre celui des hommes » La formulation même du thème souligne la dialectique entre le terme « territoires » au pluriel qui renvoie à des espaces appropriés, délimités physiquement, identifiés culturellement et l’expression « les hommes », métaphore de l’humanité, citoyens d’un monde connecté et partagé. Cette interprétation semble alors justifier les deux entités centrales envisagées pour l’Exposition universelle 2025 : d’un côté le Village global, à l’image de ces territoires incarnés par des peuples et de l’autre la Sphère, « objet connecté ». [ + ]

« Au cœur des territoires s’ouvre celui des hommes »

La formulation même du thème souligne la dialectique entre le terme « territoires » au pluriel qui renvoie à des espaces appropriés, délimités physiquement, identifiés culturellement et l’expression « les hommes », métaphore de l’humanité, citoyens d’un monde connecté et partagé. Cette interprétation semble alors justifier les deux entités centrales envisagées pour l’Exposition universelle 2025 : d’un côté le Village global, à l’image de ces territoires incarnés par des peuples et de l’autre la Sphère, « objet connecté ».
Cela s’inscrit dans une réflexion géographique très contemporaine sur le paradoxe des échelles les plus signifiantes aujourd’hui : l’échelle planétaire, celle de la mondialisation déterritorialisée et l’attachement à l’échelle locale, nécessaire à une construction identitaire différenciée.
La récurrence du « cœur » invite à l’hospitalité et nous pouvons la questionner au regard du choix du site d’implantation du Village.
Choisir un site en reconversion industrielle donne une « coloration » territoriale forte au projet du fait de son rôle économique dans la ville, des interactions sociales qui en découlent et des paysages hérités d’un passé industriel. Le Village est alors associé à un enjeu local d’aménagement, de dynamisation sociale et économique au-delà du temps de l’exposition universelle.
Quelle que soit la tonalité privilégiée, un enjeu fort réside dans la capacité à faire de ce Village un organisme vivant, non pas « hors-sol » mais en lien avec son environnement. Ce parti-pris s’inscrit dans une approche intégrée et participative de la notion même d’Exposition universelle en résonance avec les aspirations sociétales contemporaines. Il ne s’agit plus de « faire de l’évènementiel » mais de co-construire un projet envisagé sur le temps long incarnant le développement durable dans toutes ses composantes : économique, sociale et environnementale.

[ - ]

Les systèmes techniques de transport et télécommunication procurent des potentiels de vitesse qui engendrent un rétrécissement de l’espace et du temps. Le TGV, élément facilitateur de la mobilité des hommes en est l’illustration la plus frappante.  Le maillage territorial de la grande vitesse permet ainsi aux métropoles régionales de se rapprocher de l’hypercentre parisien par un temps de parcours optimisé. [ + ]

Les systèmes techniques de transport et télécommunication procurent des potentiels de vitesse qui engendrent un rétrécissement de l’espace et du temps. Le TGV, élément facilitateur de la mobilité des hommes en est l’illustration la plus frappante.  Le maillage territorial de la grande vitesse permet ainsi aux métropoles régionales de se rapprocher de l’hypercentre parisien par un temps de parcours optimisé.
Alors qu’il faut aujourd’hui compter environ 2 heures d’attente pour visiter certains pavillons nationaux pourtant localisés sur un même site, en 2025, en 2 heures de temps le visiteur pourra se rendre au cœur de l’Exposition universelle vers l’une des métropoles accueillant un forum thématique.

[ - ]

L’installation du Village Global se fait sur trois échelles : – Le jardin à la française : un grand parc, espace d’accueil et de décompression qui affirme le rôle de la nature dans les territoires aujourd’hui. – un cœur de site resserré où est rassemblée la grande majorité des constructions : les pavillons nationaux et les grands équipements communs y sont rassemblés sous un même toit. [ + ]

L’installation du Village Global se fait sur trois échelles :
– Le jardin à la française : un grand parc, espace d’accueil et de décompression qui affirme le rôle de la nature dans les territoires aujourd’hui.
– un cœur de site resserré où est rassemblée la grande majorité des constructions : les pavillons nationaux et les grands équipements communs y sont rassemblés sous un même toit.
– le globe au 1/100.000ème point focal spectaculaire du village global et incubateur des contributions mondiales au thème de l’exposition universelle.

Ces trois strates de l’expérience de la visite sont précédées par l’esplanade qui fait le lien avec la ville.
La compacité du site favorise le rapprochement pour créer une atmosphère de proximité des nations les unes avec les autres, à une échelle inédite dans les précédentes expositions universelles.
Conciliant la diversité et l’intensité d’un espace densément construit avec un jardin extraordinaire, le Village Global répond aux défis de notre époque en préfigurant les tendances positives du monde à venir.

[ - ]

SEARCH

Le Sensual City Studio est conçu comme un lieu de réflexion où se fabrique la pensée, long cheminement nécessaire au travail de conception et de réalisation des projets. Approcher l’espace dans sa complexité physique, fonctionnelle, sociologique, nécessite un décloisonnement des disciplines et un travail collectif : c’est ce que reflète la composition de l’équipe, étoffée par un riche faisceau de contributeurs. Cette démarche, à la croisée des savoirs et de la création, permet la rencontre des regards : une  démarche de co-construction ouverte qui enrichit la compréhension des enjeux et donne un sens à la conduite des projets menés au sein du Studio. Cette posture de recherche et d’approfondissement s’inscrit dans la tradition humaniste du studio, cabinet d’étude de la Renaissance où sciences et arts convergent et se nourrissent de leurs apports mutuels.

Cette interface est la matérialisation métaphorique de notre démarche : elle propose de partager une série de projets conçus dans des cadres variés et des logiques de recherche ponctuelles ou récurrentes. Que cela soit en déplaçant les cadres d’une commande ou en se créant des opportunités de réflexion, le projet reste le même : celui de la ville sensuelle.

Édition │ Publication du site
Le site www.search.sensual-city.com est édité par Sensual City Studio, 24 rue Dareau, 75014 Paris, France.
Directrice de la publication : Pauline Marchetti
T +33 (0)954 013 567
F +33 (0)143 132 021
studio@sensual-city.com
SIRET 52860142000029 – code APE 7410Z

Conception │ Réalisation du site
Design : © Olivier Lebrun
Code : © Ahmed Ghazi

Hébergement du site
Le site www.sensual-city.com est hébergé par Gandi, 63-65 boulevard Massena, 75013 Paris, France.
Pour contacter cet hébergeur, rendez-vous à l’adresse https://www.gandi.net/fr
L’accès au site ainsi que l’utilisation de son contenu s’effectuent dans le cadre des mentions d’utilisation décrites ci-après. Le fait d’accéder et de naviguer sur le site constitue de la part de l’internaute une acceptation sans réserve des précisions suivantes.
Sensual City Studio s’efforce d’assurer au mieux l’exactitude et la mise à jour des informations diffusées sur ce site, dont elle se réserve le droit de corriger, à tout moment et sans préavis, le contenu. Toutefois, le Studio ne peut garantir l’exactitude, la précision ou l’exhaustivité des informations mises à la disposition sur ce site.

Droit de propriété intellectuelle
L’ensemble du site et chacun des éléments qui le composent (tels que noms de domaine, textes, arborescences, images, photographies, illustrations, logos) sont la propriété exclusive de Sensual City Studio (ou des tiers qui sont référencés), qui est seule habilitée à exploiter les droits de propriété intellectuelle y afférents.

TXTIMGVID
AMBIANCE
[61][120][15]
CIEL
[33][75][35]
CLIMAT
[31][67][33]
COMMUNAUTÉ
[25][26][9]
CORPS
[44][66][27]
EAU
[26][41][31]
ÉCHANGE
[80][130][20]
ENVIRONNEMENT
[21][82][17]
ÉQUILIBRE
[55][108][22]
ÉVÈNEMENT
[40][56][20]
EXPÉRIENCE
[45][90][9]
IDENTITÉ
[37][48][3]
IMAGINAIRE
[25][69][7]
INTIMITÉ
[11][21][7]
LUMIÈRE
[36][89][12]
MATIÈRE
[16][45][11]
MÉMOIRE
[18][41][1]
MISE EN SCÈNE
[48][74][38]
MOUVEMENT
[52][57][36]
MULTITUDE
[34][56][17]
MYSTÈRE
[13][47][8]
NUIT
[8][18][4]
PARCOURS
[33][54][5]
PAUSE
[35][17][22]
POROSITÉ
[24][54][1]
RÉCIT
[34][61][2]
REFLET
[5][21][10]
RYTHME
[6][20][4]
SEUIL
[37][64][8]
SIGNE
[43][62][13]
SITUATION
[40][54][23]
SON
[30][24][15]
TERRITOIRE
[36][59][6]
TRAME
[7][36][0]
TRANSPARENCE
[6][42][0]
VERTICALITÉ
[12][13][12]
VIDE
[7][30][5]
VIVANT
[47][74][34]
VOYAGE
[11][20][4]
Loading...
Drag the pages to call more content